Blog

L’industrie à horizon 2025 : un boulevard pour les profils scientifiques franco-allemands

Dans un contexte de concurrence asiatique accrue, la mutualisation des espaces industriels et des innovations françaises et allemandes est plus que jamais à l’ordre du jour. Avec le developpement de l’industrie 4.0, la numérisation de la chaîne de production, l’impression 3D, la robotique, la réalité virtuelle nécessitent de pouvoir recruter des profils avec une compétence big data que ce soit des ingénieurs-managers ou des techniciens en maintenance prédictive. Aucun secteur n’échappe à cette dynamique : automobile, aéronautique, cybersécurité, électronique, équipementiers. Et il faut rappeler que l’Allemagne recrute massivement ses futurs ingénieurs en France ! Que ce soit Doctolib, Pyrum Innovations ESC ou encore H2 Mobility, des start-up et des entrepreneurs démontrent au quotidien toutes les synergies pouvant découler d’une coopération franco-allemande. L’association Valéo-Siemens, primée l’an dernier par la Chambre franco-allemande de commerce, a montré la capacité de ces deux groupes à travailler ensemble. En travaillant main dans la main, Français et Allemands pourraient créer la première industrie robotisée et automatisée au monde, produisant par exemple les premières voitures entièrement autonomes.

%d blogueurs aiment cette page :