Blog

L’hôtellerie mène à tous les métiers

Comme on pourrait le croire, les prestigieuses Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) ou de Glion-Les Roches ne conduisent pas uniquement vers les métiers de l’industrie hôtelière. En fin d’études, les jeunes diplômés sont prisés par les recruteurs d’autres secteurs, comme ceux du luxe et de la banque. La raison? Des cursus ancrés dans la pratique dans la droite ligne du modèle dual suisse et une attention au client inégalable. Les débouchés professionnels se sont donc diversifiés avec des métiers liés à « l’expérience client » ou au management du luxe. De plus, le corps professoral exclusivement international, composé de professionnels avec une vraie expérience de l’entreprise est un atout considérable pour ces deux grandes écoles de l’hôtellerie. Deux fois par an, 160 entreprises se déplacent pour dénicher les meilleurs talents dont Nestlé, Tesla, UBS, Credit Suisse, Blancpain, mais aussi le CICR et l’UEFA… Cette diversité explique qu’une fois diplômés, pas moins de 45% des étudiants partent exercer leurs talents ailleurs que dans un hôtel ou un restaurant. Enfin, l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) peut s’enorgueillir d’avoir un pôle dédié à la recherche et l’innovation qui offre une cinquantaine de places pour des chercheurs travaillant sur le thème de l’hospitalité et de l’éducation, domaines très impactés par le digital. De nouveaux modèles de formation restent à inventer et la numérisation de l’accueil ou de la restauration sont des terrains de recherche prometteurs. Un petit bémol : ces formations demeurent très onéreuses avec toutefois la possibilité de se voir octroyer des bourses pour les très bons profils et la garantie d’un emploi très rémunérateur en fin d’études.

%d blogueurs aiment cette page :