Blog

Y a-t-il une spécificité de la pédagogie jésuite ?

A l’heure où les expérimentations scolaires basées sur les pédagogies actives ou les classes inversées rencontrent un écho grandissant, convoquer la pédagogie jésuite s’avère riche d’enseignements à bien des égards. Education centrée sur la personne (cura personnalis), place fondamentale accordée à une pédagogie du désir comme moteur de la décision et de l’engagement, mise en avant de pratiques originales comme l’émulation collective, l’art du débat, l’apprentissage par l’activité, nombreuses sont les qualités de cette pédagogie maïeutique résolument en avance sur son temps.  Cinq notions clés méritent qu’on s’y attarde : le contexte, c’est-à-dire une attention à chaque personne, dans son environnement, pour l’emmener vers l’excellence; l’expérience, à travers laquelle la personne entière (corps, esprit et coeur) appelle à être éduquée tout comme son savoir qui doit être intériorisé et expérimenté ; la réflexion et le discernement comme autant d’invitations à se connaître soi-même et à faire des choix cohérents ; l’action, pour créer le désir de participer efficacement et intelligemment au bien commun; et enfin l’évaluation ou la relecture des expériences scolaires pour tirer parti de ses réussites comme de ses difficultés.

%d blogueurs aiment cette page :