Blog

Au Royaume-Uni, un « Brexit dur » s’annonce pour les étudiants étrangers

Le ton se durcit outre-Manche en direction des étudiants étrangers. Le gouvernement de Theresa May envisage, parmi ses mesures visant à réduire l’immigration, de lier le type de permis de séjour accordé aux étudiants étrangers à la qualité reconnue de l’établissement ou du cursus auxquels ils s’inscrivent, explique The Guardian. En l’état, c’est bien à une désaffection massive des étudiants européens à laquelle on assiste et ceci touche invariablement Oxford, l’Imperial College de Londres ou encore la London School of Economics. Alors que les étudiants étrangers payaient jusqu’à présent les mêmes frais de scolarité que leurs camarades britanniques, rien n’est garanti à partir de la rentrée 2017 et on pourrait bien assister à une chute brutale des demandes d’inscription. Alors que de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer une « ineptie académique », un effondrement des échanges universitaires avec le Royaume-Uni est à craindre. La Grande-Bretagne parviendra-t-elle encore à maintenir le programme d’échanges européen Erasmus ? Rien n’est moins sûr à ce jour…

%d blogueurs aiment cette page :