Blog

Le « petit exode » des bacheliers français

L’appel à témoignages du Monde aura connu un franc succès et pour cause : de plus en plus de bacheliers décident de débuter leurs études supérieures à l’étranger. Au point que le gouvernement commence à s’en émouvoir. En lançant la réforme de l’Ecole polytechnique, le 15 décembre 2015, Jean -Yves Le Drian, ministre de la défense et tutelle de l’établissement, a justifié l’ouverture d’une filière postbac en son sein par la nécessité de juguler « un phénomène de fuite d’excellents bacheliers français en nette augmentation ». « Ce n’est pas encore le grand exode, mais ça commence à prendre une ampleur significative » , confirme Arnaud Parienty, professeur au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine et à l’université Paris -Dauphine et auteur de School Business, (La Découverte, 2015). « A la rentrée de septembre 2014, nous avions 14 places vides en maths sup ! Nous n’avions jamais vu ça. Ce sont des bacheliers qui avaient obtenu une place en prépa à Pasteur, mais qui ont préféré partir dans une université anglo-saxonne. »

%d blogueurs aiment cette page :