Blog

Les masters 2 « non sélectifs » valent-ils encore le coup ?

L’accès à certains masters en deuxième année (M2) est officiellement devenu « sélectif » : soumis à l’examen d’un dossier et à un entretien, car les capacités d’accueil ne permettent pas d’accepter tous les candidats. C’était déjà le cas  : la pratique était courante et tolérée, mais elle n’avait pas de fondement juridique. Le ministère de l’éducation a confirmé, lundi 18 avril, qu’« afin de sécuriser la prochaine rentrée universitaire » le décret recensant la liste des M2 « sélectifs », soit 42 % d’entre eux, serait bien publié.

%d blogueurs aiment cette page :