Blog

Le Bachelor s’invite dans les écoles d’ingénieurs

Alors qu’en France, seules les universités détiennent le monopole de la «licence», le Bachelor (bac+ 3) poursuit son déploiement dans les grandes écoles. Traditionnellement positionnées sur le bac+5, celles-ci investissent massivement le bac+3. Après les écoles de commerce qui proposent d’ores et déjà des Bachelors, c’est au tour des écoles d’ingénieurs à revendiquer le grade de Bachelor afin de s’inscrire dans un cursus par étapes comme cela se fait dans beaucoup de pays. Cette volonté (légitime) d’alignement sur une structuration internationale des études obéit aussi à un objectif majeur : attirer des élèves internationaux de très bon niveau qui intègrent déjà les Bachelors d’universités réputées dans le monde et donc gagner en lisibilité, mais permettre aussi à des élèves français détenteurs d’un Bachelor de s’inscrire dans de grandes universités étrangères. N’oublions pas que dans de nombreux pays, les élites ont un Bachelor de niveau bac +4 .

%d blogueurs aiment cette page :