Blog

L’alternance dans l’enseignement supérieur français : une voie d’avenir

L’appétence vis-à-vis de l’alternance se confirme même si les initiatives en la matière dépendent encore fortement des orientations politiques des universités ou écoles. Considérées comme de véritables filières d’excellence en Allemagne, en Suisse (2 élèves sur 3 choisissent l’apprentissage), en Autriche ou encore au Danemark, ses formations qui travaillent main dans la main avec l’entreprise sont en passe de devenir un des piliers de l’enseignement supérieur français. Conjuguant périodes d’apprentissage théorique et périodes de travail en entreprise, les écoles et universités françaises sont de plus en plus nombreuses à proposer des formations qualifiantes à tous niveaux, du bac +2 au bac + 5.  Citons en exemple, l’Université de Strasbourg avec une centaine de formations proposées en alternance ou encore l’Université Paris Est Marne-la-Vallée avec 20% de ses étudiants engagés dans ce type de parcours. A l’heure où il devient urgent d’endiguer le chômage des jeunes, n’oublions pas que ce sont les PME qui comptent pour 75% des emplois en France et qu’elles sont précisément le cœur de cible de ces formations !

%d blogueurs aiment cette page :