Blog

L’Allemagne, championne des études scientifiques

L’Allemagne est le pays de l’OCDE qui forme proportionnellement le plus d’étudiants en sciences, mathématiques, technologie et informatique. Avec 37 % de diplômés en 2015, elle dépasse de loin la moyenne (25 %) des 35 pays que compte l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Site de haute technologie, l’Allemagne a conduit ces dernières années une politique très volontariste pour encourager les jeunes à s’orienter vers les filières scientifiques et techniques. Car l’industrie allemande a besoin de bras et de cerveaux et les débouchés y sont particulièrement nombreux. L’insertion professionnelle des jeunes doit beaucoup à l’articulation efficace entre études et marché du travail avec une formation professionnelle qualitative, dispensée le plus souvent en alternance. Conclusion : 86 % des jeunes adultes dotés d’une qualification professionnelle ont un travail. Le taux de chômage des 25-34 ans est le plus faible de l’OCDE (4,2 %). Et le nombre de jeunes de 20 à 24 ans sans formation a chuté depuis l’an 2000. À l’heure actuelle, l’Allemagne ne compte plus que 10,8 % de jeunes sans emploi, ni formation. C’est l’un des taux les plus faibles de l’OCDE. Simultanément, le pays a connu la plus forte hausse du nombre de jeunes entreprenant des études supérieures. En dix ans (2005-2015), leur proportion a fait un bond de 43 % à 63 %. Ici aussi, les pouvoirs publics ont mené une politique volontariste visant à développer l’offre de places d’études.

%d blogueurs aiment cette page :