Blog

La France et l’Allemagne veulent construire ensemble l’industrie du futur.

Les Français disent « industrie du futur », les Allemands « industrie 4.0 ». Cette différence de vocabulaire n’empêche pas les deux pays de travailler ensemble sur ce sujet. La première conférence franco-allemande de l’industrie 4.0, qui s’est tenue mardi 10 mai, en est la preuve. Start-up, ubérisation, impression 3D, Big data, objets connectés… Voilà les premiers mots auxquels pense un chef d’entreprise français lorsqu’il imagine l’industrie du futur. L’allemand lui rêve de système cyber physique, de produits personnalisables, de robot-assistant et d’interopérabilité. Même si les deux pays n’ont pas la même définition de l’industrie du futur, les intervenants s’entendaient tous sur ce point: une coopération entre les deux pays est indispensable pour construire l’usine de demain.

%d blogueurs aiment cette page :