Blog

Un déploiement massif des business schools en Chine

Alors que l’ESSCA célèbre ses 10 ans à Shanghai et vient d’y lancer deux nouveaux MBA, Kedge va inaugurer un nouvel Institut franco-chinois en management des arts et du design, avec la Sorbonne, l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs et le China Central Academy of Fine Arts. Quant à l’EMLyon déjà largement présente à l’international avec d’ores et déjà un campus un Shanghai depuis 2007, elle avance ses pions et s’apprête à ouvrir un nouveau campus avec la volonté de créer des promotions communes d’étudiants français et chinois. Alors comment expliquer cette ruée vers l’est ? L’engouement des écoles est dû à l’ouverture de la Chine et à son besoin en formation croissant. Il y a, à l’évidence, de nombreuses cartes à jouer en matière de formations des élites chinoises et des futurs cadres de l’entreprise comme sur le volet de la dissémination de nouvelles pratiques pédagogiques (l’expertise française avec ses méthodes d’enseignement plus interactives et sa pédagogie par projet y est très recherchée). Enfin, la Chine constitue un relais de croissance formidable pour capter un flux d’étudiants chinois qui (ne l’oublions pas) constituera la première communauté étudiante étrangère avec 50 000 jeunes Chinois dans l’Hexagone à horizon 2020.

%d blogueurs aiment cette page :