Blog

Arts et Humanités : les universités américaines au top !

On y revient, inlassablement et sans doute que le renouveau des humanités se confirmera dans les prochaines décennies. Cela fait écho à la valorisation de la transversalité, au maillage disciplinaire et au refus d’une culture académique avec des silos de spécialisations trop précoces. Stanford et le MIT, plutôt connus pour leur excellence scientifique, l’ont compris depuis longtemps et ont adopté la stratégie gagnante: connecter leurs départements d’arts et humanités avec leurs disciplines scientifiques et techniques. Richard Saller, le doyen du département des humanités et sciences de Stanford est formel: “Stanford est devenu un creuset de la créativité, elle-même génératrice d’innovations précisément parce qu’elle s’appuie et vient puiser dans l’arsenal des valeurs humanistes, de la connaisance des humanités au sens large et de l’expérience humaine”. A en croire le dernier classement du Times Higher Education, ces deux prestigieuses universités américaines brillent aussi dans le domaine des arts et des humanités. Le classement du THE met en avant 400 établissements – contre 100 l’an dernier – particulièrement performants en arts, langues, histoire, philosophie, théologie, architecture et archéologie. Comme dans de nombreux autres classements, les États-Unis et le Royaume-Uni écrasent complètement la concurrence. Les États-Unis placent 103 universités dans le palmarès 2018 du THE, soit une sur quatre, quand le Royaume-Uni en positionne 56. Et le top dix est entièrement anglo-saxon: sept établissements américains (Stanford, MIT, Harvard, University of Chicago, Princeton, Yale, Columbia) et trois institutions britanniques (Oxford, Cambridge, University College London). Décryptage…

%d blogueurs aiment cette page :